Le Monde sans “Planète”

Le Monde sans “Planète”. Le Monde ne tourne pas rond.

Le quotidien d’information dit de référence abandonne sa rubrique “Planète”.

Au-delà du symbole, on se demande bien ce qui est passé par la tête de la rédaction ou plutôt de sa nouvelle directrice Nathalie Nougayrède.

Parti-pris de l’Economie et restructuration des rubriques.

Le Monde propose dorénavant un cahier économie quotidien de 12 pages et a choisi de supprimer les pages “Planète”.

Désormais, la dizaine de journalistes du pôle «Environnement et Science» sont  rattachés au service «International».  Leurs sujets sont ventilés, selon leur coloration, entre les rubriques Internationale, Nationale ou Economie.

Cette décision vraisemblablement mal reçue par l’équipe rédactionnelle apparait comme un choix incongru voir choquant.

Changements climatiques, transition énergétique, santé, biodiversité… autant de sujets qui alimentaient cette rubrique et qui sont des priorités de notre société.

Il ne s’agit pas seulement d’une question de mise en forme. Regrouper ces thèmes dans d’autres sections dissout l’information. Cette nouvelle organisation ne leurs octroit plus la place essentielle, ni la visibilité qu’ils devraient tenir.

Les enjeux écologiques à résoudre entraînent des évolutions qui sont porteuses d’innovations scientifiques, économiques, sociales… Un mouvement positif que le citoyen commence doucement à s’approprier.  Il est vital que les médias rendent compte de ces événements. 

Des associations militantes de défense de l’environnement ont immédiatement réagit (Agir pour l’environnement, Générations futures). Une cyberaction a été lancée avec l’envoi d’une lettre ouverte d’indignation à la direction du journal. Elle est signée par des personnalités (Yann-Hartus Bertrand, Allain Bougrain Dubourg…) et les principaux acteurs de la cause verte.

Selon le site “Arrêt sur Images”, cette fusion des pages environnement avec d’autres rubriques s’est faite également à la rédaction du New York Times et du Guardian.

Copier des concurrents. Traiter uniquement ces sujets sur le site internet. Dans le cas du Monde la rubrique “Planète” est toujours en ligne mais semblait aussi menacée.

Qu’un organe de presse tel que le Monde estime que ces informations ne méritent plus ses colonnes interpelle. Difficulté à saisir l’intérêt d’une rubrique consacrée à l’environnement ? Manque d’originalité voir d’ouverture à sentir l’air du temps ? Ou pure raison économique ?

Dans tous les cas cette hiérarchie (ou ce nouveau mode de rangement) des informations ressemble à une régression.

Le Monde ferait bien de ramener les pieds sur terre.

Aidons-le ! 

Source : Le Journal de l’environnement (http://www.journaldelenvironnement.net/)/

Publié par Nicolas Bermond

Je fais le druide, c'est à dire je fourre mon nez dans la stratégie digitale, la technologie et la recherche et développement. Je suis passionné de prospective. Et peux être un intermédiaire entre les programmeurs et le monde traditionnel. Je blogue depuis 2004 sur https://nicolas-bermond.com